top of page
  • Photo du rédacteurKristy Colby-Pyle

Faire confiance aux ados

Depuis la pandémie, nous avons pris conscience de l'expérience que vivent les adolescents d'aujourd'hui. Les mois passés à la maison ont laissé des traces sur les jeunes à risque de notre communauté en freinant leur élan et en les privant de socialisation. Nous avons constaté une augmentation de la dépression et de l'anxiété chez nos adolescents et une étude de l'Université de Sherbrooke a révélé que l'augmentation est encore plus importante chez les anglophones (Dr Généreux). À l'Université Bishop's, la recherche confirme que les perturbations des programmes pour les jeunes, causées par le COVID-19, ont eu un impact particulier sur les communautés marginalisées comme la nôtre (Dr Lawford, CRC en développement des jeunes).


C'est pourquoi l'équipe de Phelps Helps s'est réunie il y a un peu plus d'un an pour répondre à la question suivante :

"Comment pouvons-nous améliorer le moral des adolescents de notre région ?"

Après d'innombrables pages de notes et d'idées, nous avons abouti à une multitude de moments précieux dont vous avez peut-être entendu parler récemment. En voici quelques-uns : Club des jeunes du vendredi soir, tournois d'échecs, soirées sushi, sorties dans la région de Montréal, etc. L'une de ces activités est devenue très populaire : la zoothérapie.

 


Il est parfois difficile de nouer des liens avec d'autres adolescents ou adultes, et un animal peut être un bon point de départ. Erika-May, zoothérapeute de formation, est venue avec ses chiens, ses chats et ses oiseaux pour améliorer le moral des jeunes de notre région. Nous avons vu nos élèves s'adoucir visiblement et devenir plus sociables. Ils sont ramenés au moment présent et se redécouvrent en tant qu'être humain à part entière, capable d'aimer pleinement un autre être (ce qui n'est pas si éloigné de l'entraînement à la pleine conscience).

 

Les autres êtres humains, et en particulier les enfants du personnel de Phelps, constituent un autre bon point de départ. Notre travail est le plus fructueux lorsque nos élèves se sentent totalement liés à nous. Il n'y a pas de meilleur moyen de leur montrer notre confiance que de leur confier notre enfant. Lorsqu'ils sont avec nos enfants, ils ressentent notre confiance totale et inébranlable. Cela nous aide aussi. Lorsque nous voyons nos élèves se montrer à la hauteur et assumer un rôle de protecteur ou de nourricier, nous les considérons comme des personnes avec de bonnes compétences. Cela nous rappelle le pouvoir de l'amour réel et sans limites. Le fait d'interagir avec de nouvelles personnes contribue également à la création d'une communauté. Cela peut être angoissant au début, mais voir ces nouveaux liens se former est un vrai bonheur. L'apprentissage de nouvelles perspectives auprès de ces nouveaux amis (et potentiellement de nouvelles cultures) est excellent pour le développement social. Chez Phelps Helps, nous y croyons vraiment. Nous l'avons vu déplacer des montagnes au sein de notre communauté.

Comments


bottom of page